16 juillet 1923

Jules Boucher , Médecin à Revin accueille son remplaçant pour l' été . Le jeune confrère qui s' installe pour 2 mois se nomme Louis Destouches . Il se rendra célèbre par ses écrits plus que par sa médecine et malheureusement aussi par son antisémitisme ouvertement déclaré durant la deuxième guerre mondiale .

 

Il s'agissait de Louis - Ferdinand Céline .  

louis-ferdinand-celinecarted-identite.jpg

                                Fausse carte d' identité utilisée par Céline à la Libération

                                pour échapper à l' Epuration

  

Céline connaissait les Ardennes pour y avoir été soldat au 12e cuirassier appartenant à la 7e division de cavalerie dans les premiers mois de la guerre 14-18 .

 

L' extrait ci-dessous , tiré du célèbre " Voyage au bout de la nuit " en témoigne .

« Dis donc, Kersuzon, que je lui dis, c’est les Ardennes ici tu sais… Tu ne vois rien toi loin devant nous? Moi, je ne vois rien du tout…
- C’est tout noir comme un cul, qu’il m’a répondu Kersuzon. Ça suffisait... »

 

Ainsi que cet autre .

«[…] toi t’iras voir dans les Ardennes, te rendre compte un petit peu, de l’imitation des oiseaux par les petites balles si furtives… si bien piaulantes au vent… des vrais rossignols, je t’assure… qui viendront picorer ta tête…»

Sources: Revue La Grive N°20, avril 1933.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×