La maison des ailleurs

On a beau être Ardennais et fier de l 'être , il faut bien reconnaître qu' il faut parfois passer son chemin . Les exemples ne sont pas nombreux , heureusement , mais là où le bât blesse , c' est lorsqu' on en fait la promotion auprès des touristes ...

 

L'exemple le plus flagrant est celui de la maison " des ailleurs " , surnommée par certains la maison " à louer " .

 

A l' origine , une bonne idée : racheter la maison où vécut Rimbaud adolescent et l'ouvrir au public . Ensuite , un pari louable : confier la bâtisse à des artistes. Au final : une note de 1,4 million d' euros ( 2004 ) pour un résultat ... pour le moins déroutant.

 

Pas moins d' une dizaine d' artistes : compositeur, musicien, écrivain, poète, cinéaste, vidéastes et plasticien ont proposé leur vision " du poète aux semelles de vent " dans le cadre d' un projet élaboré par un architecte, un paysagiste, un scénariste et un muséographe .

 

Habitués des maisons d' écrivains comme celle de Victor Hugo , Place des Vosges à Paris ou celle de Pierre Loti à Rochefort ou encore celle de Georges Sand à Nohan , vous allez sûrement être surpris ...

 

Certes, il a toujours été de bon ton de dire , chez les Rimbaldiens ,que Rimbaud s' ennuyait à Charleville mais là , on atteint des sommets ...

 

L' entrée,  fort heureusement gratuite à condition de visiter le vieux musée Rimbaud tout proche, a permis au lieu de revendiquer un grand nombre de visiteurs et d' obtenir en 2013 , le label " Maison des illustres " pour 120 m2 de planchers 19e ! 

 

Pour les avis , mieux vaut ouvrir le livre d' or ... 

 

Heureusement  une création beaucoup plus inspirée vous attend à l' extérieur ... celle du sculpteur québecois Michel Goulet qui offre à nos séants l ' occasion de relire " les assis " .

 

Comme il faut toujours être positif, apportons ici quelques idées . Une pièce où l' on trouverait tous les ouvrages que Rimbaud avait lus avant de se mettre à écrire  , une autre avec des livres blancs à écrire ( vu sur l' aire de repos de Woinic , comme quoi la culture est partout et pas chère ) , une autre dédiée aux tags ( ça soulagerait les commerçants du centre ville ) et encore,  une pièce " Rimbaudmania " , une pièce spéciale " cabaret vert " . Les idées ne manquent pas . N' hésitez pas à en donner dans les commentaires .

 

En attendant , allez plutôt voir le Musée Verlaine à Juniville (08) . Visite à " l' ancienne " avec des guides passionnés  !

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site