Le château de Hierges

Loin des châteaux de la Loire , le château de Hierges est l' unique exemple de la période Renaissance en Ardenne.

 

Au départ , une forteresse médiévale perchée sur un éperon rocheux , entre marécage et Meuse avec pour seigneur, un compagnon de croisade de Godefroy de Bouillon. Par la suite une résidence de prestige pour le Commandant des armées de Charles Quint , l 'éternel rival de François 1er .

imgp3897-copie-copie-copie.jpg

Quelques 500 ans plus tard , ce rêve d' architecture s' est évanoui mais le lieu a gardé sa magie .

hierges-11.jpg

Comment ne pas s' émerveiller au pied de ces tours finement appareillées , mélangeant la rude pierre bleue de Givet à la tendre brique rouge dans un accord parfait .

 

Pénétrons à l' intérieur grâce à l' aimable autorisation du propriétaire des lieux , le Baron Didier De Witte De Haelen, 80 printemps , descendant d' une illustre famille d' aristocrates belges , intarissable sur l' histoire du château .

hierges-15.jpg

C'est en 1564 , que Charles de Berlaymont , Ministre des Finances de Charles Quint , entreprend la transformation de l' ancien château-fort en demeure d' agrément tout en conservant quelques éléments défensifs. Son fils , Gilles , Commandant des Armées du célèbre Empereur du Saint Empire germanique, en fera l' édifice que l' on connaît par les gravures de l' époque : 2 étages superposés , alignement parfait de grandes fenêtres à meneaux , orientées plein sud , donnant sur la vallée de la Meuse et l 'immense forêt ardennaise .

hierges-13.jpg

En 1793 , le château tombe dans les mains des révolutionnaires . Considéré  comme ennemi de la France, son propriétaire étranger et aristocrate , le Duc d' Arenberg , voit tous ses domaines annexés à la France . Son fils , Prosper se met au service de Napoléon 1er et équipe à ses frais un régiment de cavalerie appelé " chevaux légers du Duc d' Arenberg " qui se distinguera lors de la campagne de Prusse en 1806. Grâce à lui, son père sera nommé Sénateur puis obtiendra le titre de Comte de l' Empire  en 1808 .

 

Laissé à l' abandon , le château connaîtra les outrages du temps . Faute d' entretien , sa toiture en ardoise de Rimogne disparaît et la facade du grand quartier s' écroule lors d' une tempête en 1884 .

 

L' étable et les écuries reconverties en corps d' habitation permirent de loger des gardiens et le domaine devint pour ses propriétaires successifs un lieu privilégié  pour la chasse .

 

imgp3934-copie-copie-2.jpg

Aujourd'hui, le château revit chaque été au rythme des visites organisées par l ' Office du tourisme . Le parc et ses jardins à la française et à l' italienne , agrémentés de  pièces d' eau et de statues offrent aux visiteurs un lieu de promenade bien romantique .

 

L' entrée vous en coûtera 6€ adulte ( 2013 ) , un peu cher mais la visite est guidée '' à l' ancienne '' et dure 1h . Gratuité lors des journées européennes du patrimoine en septembre.  

Commentaires (1)

1. KRPIC (site web) 17/03/2017

Bonjour,
Nous sommes une troupe de 8 danseurs de l'époque renaissance, et nous pouvons proposer des spectacles de danses paysannes, ou de danses de cours.
N'hésitez pas à nous contacter pour des événements.
Nous pouvons danser avec sonorisation enregistrée, mais également avec une troupe de musiciens.
Merci et peut-être à bientôt
Les Gaillards de Rodemack

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×