On en reparlera dans un an

Mercredi 18 janvier 2013

 

Décidément on compte toujours sur les autres pour faire vivre, ou plutôt survivre  les Ardennes .

 

 A Sedan , c' est sur un  obscur fonds de placement  étranger que repose l' avenir de notre  CSSA . L' opération ressemble à s' y méprendre à la méthode Bernard Tapie : on promet des milliards qu' on a pas , on attend que la boîte coule , on rachète pour une bouchée de pain en ayant soin bien sûr de faire effacer les dettes ( 6 millions d' Euros ) puis on revend à profit . La différence avec la dernière fois c' est que ce n' est plus un Ardennais qui reprend le flambeau ...

 

A Charleville , c' est un promoteur immobilier parisien qui débarque , promettant monts et merveilles : 30 millions d' Euros investis en pleine crise ... ça laisse songeur et ça fait penser au fameux investisseur qui promettait la création d' un véritable complexe touristique sur le site du Golf départemental des Poursaudes il y a 3 ans .

Le projet ? entre autres ... une résidence séniors , traduire hors de prix , spécial investisseurs et une maison de retraite ( EHPAD ) sans qu' on sache si elle sera publique , privée associative ou privée lucatrive , c' est à dire minimum 2 X et demi le SMIC, on se demande bien qui pourra y mettre les pieds . Quoi d' autre? un parking souterrain " Zone bleue " , de 150 places , on croit rêver ! surtout quand on voit ce qui se passe avec celui du Métropolis qui même payant n' est pas rentable . Allez , encore une info : début des travaux en 2014 , durée 24 mois.

 

A suivre ...

 

Samedi 22 février 2013 

 

Fini le temps où l' on annonçait la fermeture des boutiques en  " direct " dans la cour de l' usine ... il est vrai qu ' aussitôt les boulons volaient ... et le " château " du patron flambait , si vous habitez Blagny ou Vireux , cela doit vous rappeler quelques souvenirs . Terminée aussi l' époque des envois " au charbon " de pseudos Directeurs , grassement payés pour effectuer la basse besogne à leurs risques et périls ... les pauvres étaient systématiquement séquestrés . Non, de nos jours , il faut innover ! faire passer la pilule en douceur et encore mieux faire diversion en créant le buzz .

 

KME , multinationale Italienne qui a racheté Tréfimétaux au groupe Français Péchiney envisage officiellement la construction d' un nouveau four ultra moderne sur son site de Givet . Formidable ! Que peut on espérer de mieux . Un investissement annoncé de 7 millions d' euros en pleine période de crise, c ' est vraiment providentiel ... sauf que ... Il ne s 'agit que d' une étude de faisabilité et qu 'on apprend dans le même temps qu' il va falloir réduire l' activité non rentable de la fonderie actuelle  se séparer d' une dizaine de " col blancs " et demander à une soixante d' ouvriers de rester à la maison en attendant la suite .

Rappelons qu' au temps de sa splendeur l' entreprise d' origine employait un millier de personnes contre 290 actuellement. 

 

On en reparlera dans un an ... 

 

sources: L' Ardennais  21 février 2013

 

Dimanche 24 février 2013

 

Quand la France se fait Hara - Kiri ...

 

Faurécia qui emploie actuellement 490 personnes à Mouzon s' apprête à se séparer de 20% de ses employés . Dans la charrette , des emplois précaires ( 45 intérimaires ) mais aussi 39 bons vieux CDI (1) .

 

L' équipementier qui donne du travail à 80 000 personnes dans le monde dans 83 pays dont  seulement 1900 en France (2) , n' arrive pas à maintenir 84 emplois dans les Ardennes mais prévoit l' ouverture de 7 usines flambant neuves en Roumanie , Pologne et République Tchèque . Merci l' Europe !

 

Pire , Forécia s' est fixée comme objectif : 25 usines en Chine d' ici 2015 (3).

 

Mais au fait , savez-vous à qui appartient Forécia ?

 

Eh bien à PSA !!! , entreprise on ne peut plus française ...  Sauf que les choses évoluent très vite . Actionnaire à hauteur de 71 % en 2009 (4) , il ne l' est plus actuellement qu' à 57,3% (5).

 

En vérité PSA est en faillite , l' action a perdu 90% de sa valeur en 5 ans (6). Général Motors en a profité pour rentrer dans son capital en 2012 , à hauteur de 7 % (7) . Bientôt les Américains en prendront le contrôle comme cela s' est produit avec la marque bas de gamme Opel , elle aussi en perdition .

 

Quand on sait que GM a revendu la marque suédoise Volvo aux Chinois ( SAIC ) ! et les marques anglaises Jaguar et Land-Rover aux Indiens ( Tata ) , on peut se faire du souci pour les derniers emplois français dans l' automobile et en particulier les 3000 , concernés dans les Ardennes.

 

On en reparlera l' année prochaine ... 

 

Sources: (1) L' Ardennais 22/2/2013 

               (2) Le Monde ( 2011 )

               (3) communiqué du 12/11/2012

               (4) L' Usine nouvelle ( mars 2009 )

               (5) L' Expansion du 12/10/2012 

               (6) La Tribune ( 7/9/2012 )

               (7) Le Monde ( 25/9/2012 )

Mercredi 20 mars 2013

 

Quand on reparle du Golf des Poursaudes ...

 

Si vous souhaitiez louer un cottage ou une villa ou encore vous offrir un séjour à l 'hôtel sur le Domaine des  Poursaudes qu' on disait vendu il y a 3 ans  par le Conseil général à un investisseur spécialisé dans le tourisme , il va falloir ... patienter . D' abord , on apprend qu' il n' y avait pas eu vente mais simplement promesse ... et qu' en fait l' investisseur Niçois , qui  porte un nom Corse ... Colonna , n' est pas ... pressé . Il faut dire qu' un tel ensemble immobilier assorti d' un golf 18 trous , loué 2500 € par mois , c' est une affaire ,comparée la location d' un pavillon à Charleville !

Pour infos , je vous ai trouvé l' article concernant la vente du golf en 2009 sur le site du Conseil Général : ça vaut son pesant d' or !

 

Le domaine des Poursaudes cédé à une société spécialisée dans le tourisme

Lors de sa séance du vendredi 25 septembre, la Commission permanente du Conseil général s'est prononcée pour la cession du golf du domaine des Poursaudes à la société " Paulmar Invest ". Cet opérateur, qui a déjà construit d'autres complexes touristiques, envisage de moderniser le site et d'implanter des équipements de loisirs et d'hébergements.

Le Conseil général a de tout temps œuvré au développement du tourisme. Il a été l'initiateur d'infrastructures importantes et ne cesse de conduire des actions pour valoriser ce secteur économique. Et dans un souci de gestion des deniers publics, il encourage les initiatives de partenaires privés à prendre le relais du fonctionnement de certains sites. C'est ainsi qu'en 2007, la décision avait été prise de céder le golf des Poursaudes. Les premières négociations relatives à cette cession n'ayant pu aboutir, un nouvel appel à candidatures a été lancé en avril dernier. Deux dossiers d'acquisition ont été déposés dans les délais impartis. Des échanges ont eu lieu avec chacun des deux candidats afin d'obtenir des précisions, tant en ce qui concerne leur expérience dans le domaine des loisirs et du tourisme, que leur capacité à réaliser les investissements qu'ils envisagent sur le site.       Un opérateur expérimenté A l'issue de ces négociations, et compte tenu de la qualité de son projet de développement économique et touristique, c'est la société " Paulmar Invest ", ayant son siège à Nice, qui a été retenue. Lors de sa séance de ce vendredi 25 septembre, la Commission permanente du Conseil général a donc été amené à se prononcer sur cette candidature. Celle-ci a été validée par les conseillers généraux, moins trois abstentions. Le prix de cession a été arrêté à 1.350.000 euros. Cet opérateur, qui a déjà réalisé d'autres domaines touristiques, présente une expérience significative. Dans son offre, il entend réaliser plusieurs investissements : la rénovation du club-house du golf ; la création d'un parcours spécifique d'initiation ; la construction de quatre parcs résidentiels comprenant 30 chalets haut de gamme et 90 cottages ; la création d'équipements de loisirs (terrains de tennis, centre aquatique, centre équestre, salle multi-sports) ; la transformation du domaine des Poursaudes en ferme-hôtel pouvant accueillir des séminaires. Autre initiative qui ne manque pas de retenir l'attention, " Paulmar Invest " envisage l'installation d'un parc solaire pour répondre aux besoins en énergie. Le démarrage des activités devrait permettre de créer  quelque 40 emplois directs.

Mercredi 1er mai 2013

 

Et encore une boutique qui ferme . La saignée continue . Cette fois-ci c' est Godart SA qui dépose le bilan. 320 employés en 1996 , plus qu' une centaine en 2009 et ... la fermeture prévue avant la fin de l' année . Godart était la deuxième entreprise privée de Fumay après Nexans ,  cette dernière résistera-t-elle encore longtemps ?

 

Vendredi 13 mars 2015

L' Abbaye de Sept Fontaines , propriété d' Yvonne De Gaulle cédée au Prince de Mérode qui en fit un établissement hôtelier de luxe puis revendue aux époux Nicolle qui y ajoutèrent un Golf a été placée en liquidation judiciaire mettant sur le carreau 11 salariés . Reprise en mai 2014 par un '' homme d' affaires '' parisien , Jean-Loup Pétin , sorte de Bernard Tapie comme on en voit régulièrement dans les Ardennes ( voir articles précédents ) , l' affaire  a tenu à peine un an . Entre temps l' investisseur '' providentiel '' a réussi à obtenir du conseil régional présidé par l' Ardennais Jean-Paul Bachy une subvention de 76 000 € ... mieux encore il s' achète l' usine Cellatex et ses terrains pour 1 € en contrepartie d' une hypothétique implantation d' un ensemble commercial et d 'une usine de fabrication de maisons en bois ... et on y croit ... le Maire de Givet , Claude Wallendorf ,signe ...

 

A suivre...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×