Pour qui travaillent les Ardennais ?

Pour qui travaillent les Ardennais ? Difficile d' obtenir les statistiques mais en lisant régulièrement notre bon vieux journal local et en recoupant les infos données par la CCI ( chambre de commerce et d' industrie ) des Ardennes voici ce que l' on peut découvrir ...

Pour les " Ricains "

Vistéon. Fabricant de climatisations pour automobiles . L' entreprise qui emploie 775 personnes ( sources : l' Ardennais du 2 mai 2012 )  connaît des difficultés et serait sur le point d' être rachetée par les Coréens . 

Kinetech. Fabricant d' appareils de rééducation . Fondée par un Ardennais , Mr Pêcheux , il y a une trentaine d' années , elle est passée sous contrôle de Patterson Medical .

Wheelabrator Group . Spécialiste du grenaillage ( traitement des surfaces métalliques ) dans l ' aviation et l' automobile .Emploie 63 personnes à Charleville ( sources: CCI Ardennes ) . Siège social à Golden ( Colorado ) .

Tecsom , l' ancienne entreprise ardennaise Sommer - Allibert de Sedan  rachetée par la famille Deconinck ( propriétaire à part égale avec le fonds de placements américain KKR depuis 2006  de la multinationale Tarkett ) a été revendue à l' Allemand Enia , N° 1 européen du revêtement de sol en 2006 .  En 2010, alors que ses effectifs sont passés de 440 à 202 employés ( l' Usine Nouvelle 3/6/2010 ) elle est revendue à un repreneur ( Michel Grosselin ) avec le soutien financier des Conseils Général et Régional . En difficulté financière , sa direction propose d' en changer le statut et de créer une société d' économie mixte au capital détenu en majorité par les collectivités locales : département et région ( Businessam 16/1/2013 ) . Finalement  l' entreprise sera vendue aux ... Chinois qui s' offre pour " un bol de riz " leur entrée industrielle sur le marché européen ( L' Ardennais 30/7/2013 ) . Que vont devenir les 150 salariés ? Nul doute qu' ils seront sacrifiés !

Unilin. Fabricant de parquets en bois d' origine belge . S' installe dans les Ardennes moyennant un financement de 2 Millions 288 Mille Euros ! de la part du Conseil Régional ! contre l' engagement d' employer ... 210 personnes . L' entreprise est rachetée par la multinationale américaine Mohawk Industrie en 2005 .

Schulman Plastics. Fabricant de matière plastique pour l 'industrie implanté à Givet . Créée en 1990 , employait en 2008 , 100 personnes . L' entreprise à son siège à Akron aux USA.

ITW-Spraytec . Fabricant d' aérosols à Vireux -Molhain . 25 salariés

Spartech Polycom . Donchery. Fabricant de granulés plastiques entrant dans la composition de pièces en PVC destinés à l' industrie automobile. 56 salariés en 2013.L'entreprise qui appartient au groupe Polyone sera fermée tandis que la firme annonce sur son site officiel ( 16 déc.2013) une nouvelle installation en Turquie et une augmentation de son dividende trimestriel de 33% ( 2 déc.2013)... à méditer! d'autant que le Conseil Général et les collectivités territoriales n' avaient pas ménagé leurs efforts financiers ... pour faciliter l'installation et le maintien de cette activité dans les Ardennes.

EJ filiale de Earst Jordan ( Michigan) à Bogny-sur-Meuse.

Amphenol Air LB . Fabricant de cablage pour l 'aéronautique ( 40% du chiffre d' affaires avec Airbus ) . Filiale du groupe américain Amphenol Corporation . Emploie 222 pesrsonnes sur Carignan - Blagny

Pour rappel l' entreprise américaine Delphi ( 283 salariés dans les Ardennes en 2011 ) a decidé de mettre la clef sous la porte en 2012 .

Pour les Suédois.

Ardam. Fabricant de machines à laver , emploie 429 personnes ( sources: CCI 2012 ) . L' entreprise appartient au groupe Electrolux .  Sa prochaine fermeture à été annoncée récemment.

Trelleborg. Equipementier automobile, emploie 250 personnes à Poix-Terron ( ancienne usine Stanton datant de 1995 ,revendue par le fonds de placements anglais Aird ) et rethel . L'usine aurait été mise en vente , le groupe indien RUIA serait sur les rangs . Pas étonnant quand on sait que les Indiens ont racheté les marques automobiles suédoises Volvo et Saab.

Pour les " Ritals "

KME-France ( 2007 ) . Fabricant de tuyaux en cuivre . Ancienne entreprise française Tréfimétaux ( 1962 ) vendue par Péchiney à une multinationale italienne . L' entreprise qui a eu jusqu' à un millier d' employés au début des années 90  ,  emploie encore 343 personnes ( en ? ) 290 en 2012 ( sources : l' Ardennais ).

 

Pour les " Japs "

Godart SA à Fumay était au départ une entreprise familiale . Achetée en 1994 par Graftex ( filiale du groupe anglais Laird ) puis rachetée en 2001 par Westaflex * , l' entreprise employait  320 personnes en 2003 . Revendue à WTX Automotive Group ( Japon ) elle n 'en avait plus que 100 en 2009 ** . En 2013 , on apprend sa fermeture . C'était le deuxième employeur privé de la commune . Petit rappel ... ( sources : Libération 19/1/1996 )

*Fondée à la fin des années 50, cette PME , propriété d'une grande famille du textile , les Lepoutre,  installée à Roubaix fait part dans les années 90 à la ville d' un projet créateur d' emplois . Pour encourager cette initiative . La municipalité, la région et l'État ne ménagent pas  leurs efforts. Pour 70.000 mètres carrés de terrain (dont 15.000 de réserve foncière), Westaflex  obtient le maximum des aides autorisées pour une zone de réhabilitation: 25% de l'opération immobilière estimée à 50 millions de francs sont pris en charge, autant pour les investissements (renouvellement des machines) chiffrés à 40 millions.

«Dans le cadre du contrat de plan État-région, les aides pour la démolition d'un vieux bâtiment peuvent aller jusqu'à 80% du coût. Éliminés également les droits de mutation qui représentent un surcoût de 20%. Des prêts sont également  accordés à l'entreprise à des taux avantageux par le biais de deux sociétés de reconversion, la Sodie, filiale d'Usinor-Sacilor, et Finopar, des Charbonnages de France. Enfin, une rocade à quatre voies aménagée, en 1998, jusqu'aux portes de Westaflex. En échange, l'entreprise s'  engageait à embaucher cent personnes en  trois ans. «Nous recruterons des gens d'ici», promettait Gilles Verstraete. La construction du bâtiment  démarre en juin 1995 et un premier atelier  commence à fonctionner début janvier 1996.

** En 2009 , Godart SA licencie 28 employés mais crée une nouvelle entreprise au même endroit ! Incroyable ? Non .La nouvelle société,PR.O.P. Fumay SAS exercera son activité dans une partie des locaux de Godart SA à Fumay , travaillera dans un 1er temps exclusivement pour Godart SA et sa maison-mère Westaflex en attendant d’éventuels autres clients. En clair, il s’agit d’un appendice de Godart SA qui a une seule raison d’exister : profiter des avantages offerts par le Bassin d’Emploi à Redynamiser des Ardennes (la fameuse zone franche dont fait partie Fumay), à savoir une exonération des charges sociales et de l’impôt sur les sociétés pendant 7 ans ainsi que de la taxe professionnelle et de la taxe foncière pendant 5 ans.

Cette création, qui n’est en fait qu’une extension déguisée, constituera donc un détournement, pour ne pas dire un dévoiement, de la zone franche dont l’objectif est d’aider à la création dans un territoire économiquement sinistré (taux de chômage supérieur de 3 points à la moyenne nationale, baisse annuelle moyenne de la population supérieure à 0,15 % entre les 2 derniers recensements et baisse annuelle moyenne des emplois entre 2000 et 2004 supérieure à 0,75 %) d’emplois pérennes. De plus, elle est dangereuse pour les 10 salariés transférés pas Godart SA qui ne bénéficieront pas, en cas toujours possible d’échec, d’un plan de sauvegarde de l’emploi puisque celui-ci n’est obligatoire que dans les entreprises de plus de 50 salariés. Enfin, elle diminuera les recettes fiscales de la ville de Fumay dans la mesure où une partie des immobilisations de Godart SA, qui servent de base pour le calcul de sa taxe professionnelle, sera transférée à PR.O.P. Fumay SAS qui sera, elle, dispensée de cet impôt.

Pour finir , rappelons que l’Etat français  a remis au "  très honorable " Takao Yamado, le président de Maruyasu Industries, les insignes de chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur, pour avoir investi ses capitaux et son savoir-faire en France, le 26 février 2009 ... soit 7 jours seulement après le licenciement de 28 salariés à Godart SA ! ( sources: resistancesociale - Laurent Bouvier 

... A méditer !

Décembre 2013 . Cette fois c'est ce qui reste de Godart ( 83 salariés ) qui est transformé en " Fab 21 " . Le scénario est le même : on garde les employés et on s' exonère de charges sociales et d' impôts !!! ... Rendez-vous probablement en 2018 ...

  

 

Extraits:

"  le nouveau sous-préfet de Sedan, Mourad Chenaf ... a  présidé le huitième comité technique de convention de revitalisation de Delphi. Une structure créée en février 2011 avec l’objectif de recréer 290 emplois pour combler le nombre de postes équivalents supprimés par l’équipementier automobile à Donchery du fait de son départ. Disposant d’une enveloppe financière de 900 000 euros, il espère créer sur ce territoire un nombre d’emplois en CDI identique aux pertes causées par son abandon. Pour cela, Delphi a chargé le cabinet Altédia de prospecter dans le secteur géographique concerné pour y dénicher toutes les PME locales ayant des projets de développement ou d’extension. Ce travail a connu des avancées notoires en fin 2011 puisque dix-sept entreprises dont les projets ont d’ores et déjà été retenus vont, par ce biais, créer 88 nouveaux emplois. La liste des sociétés s’étant engagées à signer une convention avec Delphi est dévoilée ci-dessous. Pour chaque emploi créé, elles percevront de Delphi une aide financière fixée à 3 000 ou 4 000 euros (2). "

 Et cet autre du 22 novembre 2012.

Extraits:

" Le numéro deux mondial dans la connectique pour l' aéronautique va réaliser une nouvelle usine à l 'entrée ouest de la commune de Carignan ... 8300 mètres carrés extensibles sur une surface de 7000 m2 ... cette opération débouchera sur la création minimum de 46 nouveaux emplois d' ici 2018 ... Luc Warsmann , Président de la communauté de communes des 3 cantons ... travaillait depuis 2008 à trouver une solution idoine pour éviter la délocalisation ... du premier employeur du Pays d' Yvois ... L' engagement des élus de la communauté de communes ( 5.185.000 Euros ) et de la ville d' accueil ( 1.176.000 Euros ) a convaincu le groupe américain de rester sur place et de devenir propriétaire du futur bâtiment . La Région et le Département ( 742.000 Euros chacun ! ) .

A suivre ...

Lu dans capital N°251 août 2012 . Airbus installe une usine de montage aux USA à Mobile ( Alabama ) . Elle emploiera donc un millier d' Américains pour fabriquer une cinquantaine d ' A 320. Coût de l ' investissement 474 millions !!!

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×