Une ligne de métro ardennaise

Les Ardennais qui empruntent la ligne 2 du métro parisien pour aller à Montmartre ou à Pigalle ... savent-ils que le viaduc du métro repose sur le savoir faire des fondeurs ardennais ?

Et pourtant ... commencée en 1898 , la deuxième ligne historique du réseau parisien , comprend sur plus de 2 km , une voie aérienne pour laquelle les architectes commandèrent des pilônes capables de soutenir des travées métalliques d' une portée de 19 à 23 m ! On imagine sans peine le défi ...

Or c 'est une entreprise ardennaise qui emporta le marché.

 

aubrives-2-copie.jpg 

Située dans la Vallée de la Meuse , la fonderie d 'Aubrives fabriqua pour l 'occasion  pas moins de 160 pilônes en fonte aux dimensions gigantesques pour l 'époque  si l' on en juge par leur taille ( 5,20 m ) et leur poids ( 21 t ) chacun !

 

metro-parisien-copie.jpg 

Inutile de dire qu 'ils sont toujours en place plus de 100 ans après et qu' ils voient défiler pas moins de 92 000 000 de voyageurs par an ( chiffres  2004 ) parmi lesquels des touristes du monde entier , venus visiter l ' Arc de Triomphe et les Champs Elysées  ( station Charles de Gaulle - Etoile ) , le Moulin Rouge  ( station Blanche et Pigalle ) , le Sacré Coeur ( station Anvers ) ou le Père Lachaise ( station Père Lachaise ).

 

Sources: Emile Dacier ( 1876-1952 ) ,  En canoë sur la Meuse de Charleville à Liège , impressions de voyage. Editions du Yatch club de France 1906 .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×