La manufacture d' armes de Charleville

Créée en 1667 , la manufacture d' armes de Charleville aura fabriqué jusqu' à sa fermeture en 1836 , 72 modèles différents de fusils et 24 modèles de pistolets . Très prisées des collectionneurs ces armes ornent les vitrines des plus grands musées à travers le monde et notamment aux états-unis .

 

Réputée pour sa qualité de fabrication , la manufacture recevra des visiteurs prestigieux comme le Tsar de toutes les Russies Pierre le Grand , en 1717,  s'offrant au passage une croisière sur la Meuse jusqu' à Liège . 

En 1775 commence la guerre d'indépendance des Etats-Unis . Les insurgés ont besoin d' armes . Un corps expéditionnaire avec à sa tête La Fayette, est envoyé par Louis XVI en Amérique . Equipés du tout nouveau fusil modèle 1777 (10) à silex , les soldats français qui seront jusqu' à 34 000 à donner la main aux américains , font merveille . Le fusil , lui est fabriqué à ... Charleville .

La réputation de la manufacture ne fait que croître , les directeurs se succèdent . Parmi eux , le père du célèbre Dubois Crancé futur Ministre de la Guerre  et un certain De Wendel dont le fils François ( 1778-1825 ) né à Charleville et ses descendants deviendront de richissimes industriels .

1792 , Louis XVI est en prison . La guerre menace , Autrichiens et prussiens sont aux portes de la France . Le 4 septembre à Charleville , un convoi d' armes sort de la manufacture mais au lieu de prendre la direction de Paris , les voitures remontent l' Avenue de Flandres ... direction ... l' étranger ! Aussitôt un attroupement de révolutionnaires bloque le chargement des 1500 fusils . L 'Inspecteur Lieutenant-Colonel Juchereau , Aristocrate fidèle au roi tente de se justifier . Emmené à la mairie il en sort ... la tête au bout d'un fusil à baionnette , le corps jeté à la Meuse !

Bonaparte puis Napoléon fournira ses armées en armes de la manufacture qui en produira jusqu' à 50000 en 1812 ! grâce à ses quatre sites et à ses sous-traitants locaux comme ceux de Warcq , commune voisine .

En 1836 , sous la Restauration, la situation de la Manufacture , jugée trop proche des frontières entraîne sa fermeture . La manufacture de Saint-Etienne seule rivale de l' Ardennaise va en profiter ...

Les quatre sites de production sont vendus à un Maître des forges Ardennais un certain ... Nicolas Gendarme . 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×